Category Archives: Gwada MLCE

Compte rendu réunion du 25 Août 2018

By | Gwada MLCE | No Comments

Réunion de Gwada MLCE
du 25/08/2018 (Sainte-Anne)

Présent-e-s : Nicolas ( Président ), Elodie (Trésorière), Marie-claude (Secrétaire), Stéphane (vice-trésorier), Germain, Frédéric, Sébastien, Julia, Haissam, Marie, Christian, Colette, Sandrine.

Intro
Réunion initiée par Élodie, pour mieux se connaître et définir des stratégies et moyen de communication autour de la mise en place de la monnaie locale Le Gwada

Partager des outils et valeurs : solidarité et collaboration

# Ordre du jour
• Tour de table
• Sujet principal :
◦ Argumenter l’intérêt de la MLCE auprès des commerçants
◦ Présentation de notre monnaie auprès des commerçants : retour d’expérience
▪ Inquiétudes des commerçants
▪ Points qui les intéressent
▪ Phrases d’introduction qui marchent

▪ Quelles sont les bonnes pratiques ? Comment les partager ?
▪ Comment aider la Gwada MLCE à prendre de l’ampleur ? Quels sont les moyens nécessaires
(personnes, temps, argent, …) Quelles formations doit-on suivre ?
▪ Comment numériser le Gwada ?
▪ Comment financer le projet de mise en place de la MLCE
▪ Que feront les commerçants des Gwadas qu’il reçevra ?

▪ Comment convaincre les collectivités, région, département, mairies et communautés d’agglomération ?

# Tour de table
Christian : rappel du village de l’ESS à la région au mois d’octobre – village ESS au MACTe

Stéphane : regarder Lemon Way ou monkey money pour la dématérialisation de la MLCE, Cyclos gère déjà plusieurs milliers de monnaies dans le monde,

Nicolas : propose de commencer sur le territoire de la CARL pour recruter des prestataires, projection du film enquête de sens au MACTe le jeudi 30 Août, importance d’y être avec des supports de communicaiton

Elodie : Rappel des ateliers FDVA avec le DLA, mardi et mercredi pour finalisation des demandes de subventions.

Julia : besoin de pitch calé pour convaincre les commerçants de l’utilité de la MLCE, rapprochement avec Gratiferia et Gwada partage.

Frédéric : rappel des formations MOOC disponible sur le site web pour ceux inscrit en tant que membre de l’équipe.

Sandrine : intérêt dans le recrutement de service civique pour la rentrée et de se rapprocher de l’UAG pour trouver des étudiants pouvant faire un mémoire sur la mise en place de la MLCE

Sebastien : besoin d’outil de communication pour tout le monde pour se réunir plus souvent en visioconférence, utilisation du logiciel Zoom et de framasoft pour le réseau social.

Colette : monnaie locale moyen pour se rencontrer, justement réunir, mixité sociale

# Comment s’adresser aux entreprises ?

1 – On est une association qui veut relier les commerces de proximités

  • augmentation du CA : nouvelle clientèle différente et régulière captive (5% d’augmentation)
  • réduction des coûts : pub, coût d’acquisition d’un client, 3% moins que les tickets resto
  • faire signer un « pré-engagement » : si cela se met en place, on est prêt à accepter cette MLCE
    créer une normalité et un engagement pour montrer aux autres qu’il y en a beaucoup
  • Repasser pour donner un auto-collant bientôt ici Le Gwada

arguments : pub pour eux (site, brochure, mise en avant régulière), label (réseau)

-> gros intérêt pour l’organisation d’événement

Préocupations par rapport à la monnaie :

  • il faut se déplacer pour convertir mes MLCs en euro : pas le temps

Création de contenus pour les réseaux sociaux :

  • filmer la rencontre

# Autres infos :

Effectuer des réunions deux fois par mois en présentielle et deux fois par mois en visioconférence.

Jour des réunions le Jeudi soir de 18h à 20 h

Appel aux volontaires, le rôle des membres du bureau est de :

  • porter les valeurs et les couleurs de la Pêche
  • Participer aux réunions de bureau un soir par mois
  • Participer à la mise en oeuvre des décisions de l’AG
  • Participer à la gestion de l’association
  • Participer à des événements
  • Organiser la formation des bénévoles

Les activités des bénévoles, inscription sur les tableaux :

  • Préparer les tracts, les distribuer
  • Tenir les comptoirs d’échange
  • Faire de la pédagogie
  • Animer ou créer un jeu
  • Écrire des articles
  • Réaliser des reportages, des vidéos pédagogiques
  • Démarcher des commerçants, des artisans…
  • Aider à la gestion
  • Etudier, planifier et mettre en oeuvre des actions

 

 

 

 

Formulaire d’adhésion Gwada MLCE

By | Gwada MLCE | No Comments

Madame, Monsieur,

Face au contexte économique et social actuel, du à la dérèglementation des marchés financiers et de la prédation toujours plus grande du capitalisme sur notre économie locale, nous avons l'obligation de nous mobiliser et de nous rassembler. Pour défendre des valeurs d'une économie remettant au cœur du système l'homme et la nature, nous avons décidé de porter Gwada MLCE la monnaie locale de Guadeloupe. C'est pour nous très important aujourd'hui de se donner les moyens de se réapproprier notre économie.

Chaque habitant de Guadeloupe est concerné et doit s'impliquer dans une démarche de consommation responsable, respectueuse et locale. Il ne tient qu'a nous de changer le monde !

Nous comptons sur vous et sur votre soutien moral et financier pour nous aider à porter toujours plus loin ces valeurs.

Si vous préférez télécharger le bulletin d'adhésion , vous pouvez nous le renvoyez par courrier.

Choix de votre cotisation annuelle :
Soutien 10 eurosDonateur 20 eurosBienfaiteur 40 eurosMécène 100 euros

Seriez-vous intéressé pour devenir prestataire au sein du réseau Gwada MLCE ?
OuiNon

Seriez-vous intéressé pour assister à des projections de films/débat/rencontres ?
OuiNon

Seriez-vous intéressé pour être bénévole au sein de l'association Gwada MLCE ?
OuiNon

Législation RGPD :
J’accepte le traitement de mes données par Gwada MLCE :
OUINON

J’accepte de recevoir des emails de Gwada MLCE :
OUINON

Vos données ne seront pas partagées avec des autres partis et ne seront pas utilisées à des fins commerciales.

Votre adhésion sera effective après réception du règlement.
Nous vous enverrons votre carte de membre à l'adresse indiquée dans le formulaire.

Envoyer le règlement à cette adresse :
GWADA MLCE - 322, Impasse Delair 97180 SAINTE-ANNE

Valorisation du bénévolat avec « le Gwada »

By | Gwada MLCE | No Comments

Nous sommes à la recherche de nouvelles structures souhaitant participer à l’expérimentation !
Contactez Nicolas sur contact@legwada.com

L’idée 1 : remercier les bénévoles

Chaque structure (association, SCIC, SCOP) expérimentant le « Parcours Bénévole » ouvre une poignée d’évènements à l’expérimentation, qui seront disponibles aux bénévoles souhaitant participer eux-aussi au parcours bénévole. Les structures expérimentatrices reconnaissent ainsi l’engagement des bénévoles, et forment un réseau dans lequel les bénévoles sont invités à découvrir les autres expérimentateurs, bénévoles comme structures. Les bénévoles s’inscriront ainsi dans un parcours-découverte des structures culturelles. (En pratique: les bénévoles pourront bénéficier d’offres chez les partenaires)

L’idée 2 : valoriser le bénévolat
On en revient toujours au chiffres n’est-ce pas ? On parle ici de valorisation comptable. Les structures participantes vont pouvoir valoriser l’engagement de leurs bénévoles en faisant figurer leur travail dans leurs comptes, et notamment dans leur compte de résultat et leur bilan. Cela leur permettra de pouvoir disposer d’une lecture plus précise des actions menées, de faire remonter les plafonds des subventions et de pouvoir justifier d’une participation en ressources propres et co-financement lors des constitutions des dossiers de demandes de subvention.

Les acteurs s’inscriront ainsi dans une valorisation structurelle des parcours de leurs bénévoles.

Concrètement

Pour le bénévole :
Cela consiste à « comptabiliser » vos heures de bénévolat de manière précise. Pas d’inquiétude pour vous puisque ce seront les salariés ou administrateurs référents de chaque association qui s’en occuperont. Ce décompte est destiné à valoriser avec fidélité les apports représentés par le bénévolat dans les bilans d’activités et les bilans économiques des associations.

Pour les structures (associations…)
Cela consiste à proposer un certain nombre de places ou d’accès gratuit aux évènements et activités des associations en échange de « Gwadas » pour l’engagement des bénévoles. Un programme-guide présentant ces activités et les associations qui les gèrent ainsi que les modalités pour bénéficier de ces accès sera publié sous forme de magazine.

Nous nourrissons l’espoir que les structures et les bénévoles concernés apprendront ainsi à mieux se connaitre, et que se créera ainsi une toile les réunissant autour d’un nouveau projet de société.

Et maintenant qu’est-ce qu’on fait ?
Il s’agit de valoriser votre investissement dans ces projets, sans lequel les associations auraient bien des difficultés à fonctionner. Avec le soutien du Fonds Social Européen et l’appui de l’association Gwada MLCE, les associations ont imaginé tester une action autour de cette envie commune.

L’idée est de vous permettre :
de mieux connaître les différents projets des associations en présence
de pouvoir utiliser la valorisation de votre temps passé en bénévolat pour aller découvrir les activités proposées par les autres associations, et pourquoi pas d’en devenir également bénévole !

Vous êtes une association, une SCIC, une SCOP, vous souhaitez pouvoir remercier vos bénévoles et participer à l’expérience de Gwada MLCE , contactez Nicolas de Gwada MLCE : contact@legwada.com

La charte de Gwada MLCE

By | Gwada MLCE | No Comments

« Aujourd’hui 97% des transactions de monnaies « officielles » circulent dans les sphères spéculatives et seulement 3% dans l’économie réelle. »

Notre monnaie nous appartient, redonnons-lui du sens. Réinventons ensemble une économie non spéculative à visage humain qui restera au service de notre territoire.

L’association “Gwada MLCE” met en place une monnaie locale complémentaire environnementale, faisant de l’argent un outil de développement local, en dehors de toute spéculation et accumulation.

Nous souhaitons reconsidérer la place de l’argent dans nos systèmes d’échange. Nous savons qu’une monnaie peut être porteuse de sens et de valeurs.

En adhérant à l’association “Gwada MLCE”, je m’engage à utiliser la monnaie locale comme :

Porteuse de valeurs éthiques, écologiques, et sociales dans une recherche de mieux-être collectif ;
Outil pour inciter chacun à mieux comprendre sa façon de produire et de consommer ;
Moyen de contribuer à une alternative non-spéculative au modèle économique actuel.

En signant cette Charte des valeurs, je m’engage en tant que consom’acteur ou consom’actrice citoyen.n.e, prestataire, collectivité ou partenaire financier à favoriser :

L’activité et les emplois locaux en privilégiant les productions, les services et les commerces de proximité, dans une démarche de qualité ;
Les pratiques respectueuses de la nature, de notre environnement et de la santé ;
Les échanges entre acteurs locaux dans un esprit de complémentarité, de coopération et de solidarité.
L’accès à la qualité des biens et des services au plus grand nombre ;
De bonnes relations et conditions de travail.

Les groupes de travail

By | Gwada MLCE | No Comments

Comment évolue l’Association Gwada MLCE ?

L’association Gwada MLCE Monnaie Locale Complémentaire Environnementale fonctionne grâce à ses groupes de travail.

Composés de bénévoles, ils se réunissent régulièrement pour faire grandir le réseau :

Groupe Essaimage

Il s’occupe de trouver de nouveaux professionnels pour agrandir le réseau :

Identification des professionnels susceptibles de rejoindre l’association
Accompagnement aux adhésions professionnelles
Démarchage et rencontres pour répondre aux questions

Groupe Communication

Il est en charge de l’organisation de toute la communication de l’association :

Rédaction des contenus et diffusion sur les réseaux sociaux, lettre d’info, dans les différents organes de presse, …
Création des visuels pour la communication externe, affiches, flyers, etc…

Groupe Présentation

Il est en charge de l’organisation des évènements :

Réunions d’informations publiques, présence sur les évènements du territoire, …
Démarchage des professionnels avec le groupe essaimage

Groupe Développement

Il est en charge de la préparation des dossiers et coopérations :

Dossiers auprès des collectivités locales
Contact avec les différentes associations de l’économie sociale et solidaire du territoire

Groupe Parcours des Gwadas

Il est en charge d’analyser et de rendre lisible la circulation de notre monnaie locale :

Parcours des Gwadas pour les particuliers
Parcours des Gwadas pour les professionnels, identification des fournisseurs éventuels, …
Contact avec les professionnels adhérents pour prospecter de nouveaux fournisseurs susceptibles d’adhérer, …

Groupes des iles du sud

Nous voudrions créer des groupes un peu partout (Terre de haut, Terre de bas, Marie-galante,La Désirade)

C’est justement ce que vous attendiez ? Contactez-nous pour lancer la dynamique dans votre ile ou rejoindre le groupe le plus proche !

Je suis un(e) professionnel(le)

By | Gwada MLCE | No Comments

Comment ça marche ?
Pour l’instant nous sommes à la phase de structuration du réseau, chaque personne motivé par les valeurs de Gwada MLCE est invitée à adhérer à l’association et ceci pour plusieurs raisons :

1- Plus on est nombreux dans l’association, plus les collectivités nous écouterons pour : soit nous aider financièrement, soit accepter elles aussi d’utiliser le gwada. C’est notre nombre qui fait notre force.

2- Vous pouvez devenir bénévole au sein de l’association et apporter votre pierre à l’édifice de la monnaie locale. L’association Gwada MLCE a besoin de tout le monde et chacun peut être ambassadeur des valeurs.

3- Vous pouvez être informé des rencontres et animations autour de la monnaie locale, comme des soirées de projection débat avec des films sur les monnaies locales. En adhérant, vous êtes ainsi répertorié et nous pouvons vous communiquer les lieux et dates des rendez-vous

Comment ça fonctionnera ?

1> J’adhère à l’association

J’adhère à l’association Gwada MLCE et signe sa charte. Je m’associe à une démarche qui fait du sens en privilégiant les circuits courts. Par cette proximité, je renforce les liens avec mes partenaires locaux, j’intègre un réseau de professionnels et favorise l’économie circulaire sur mon territoire.

2> J’intègre le Gwada à mes moyens de paiements

Plus fort qu’un label, vos clients ont l’assurance que vous jouez la carte du local !
L’émission des factures se réalise en euros et la tenue des caisses reste identique, seules les modalités de règlement intègrent une partie en Gwadas.

3> Des Gwadas dans ma comptabilité ?

Les échanges entre les adhérents se réalisent par échanges des coupons-billets de 1, 2, 5, 10, 20 et 50 Gwadas.

Les factures émises et la tenue des caisses enregistreuses (je peux programmer sur ma caisse un nouveau mode de paiement « Gwada ») ne sont pas affectées, ces documents restent émis en euros. Seules les modalités de règlement intègrent une part en monnaie locale sous forme de coupons-billets.

L’usage du Gwada n’affecte pas l’application des impôts commerciaux (TVA, BIC, IS, IR,..) puisque ceux-ci sont toujours comptabilisés en euros.

Concrètement :

– Mes ventes sont toujours enregistrées en euros et reportées dans ma comptabilité en euros.
– Je déclare le total de mes euros + gwadas encaissés, le tout en euros.
– Selon le niveau de comptabilité propre à ma structure, je peux utiliser un sous-compte de la classe 5 (Trésorerie) et je tiens un solde journalier en Gwada que je vérifie avec mes coupons-billets.
– J’enregistre mon adhésion annuelle dans la rubrique Cotisations Professionnelles.

Et après ?

Les Gwadas récoltés sont réinjectés:

En rendant la monnaie aux clients adhérents
En payant avec mes fournisseurs et mes prestataires locaux
En me payant une partie de mon salaire en Gwadas
En payant une partie des salaires aux employés qui l’acceptent

S’il me reste trop de Gwadas, je contacte l’association Gwada MLCE :

Pour lui demander conseil pour trouver des moyens de les remettre en circulation
Pour lui indiquer qui pourrait rejoindre l’association parmi mes fournisseurs
Pour rechanger mes Gwadas en euros en dernier recours

Quand un prestataire échange des gwadas en euros, il doit s’acquitter d’une commission de 5% :
– 1. Pour permettre de financer le fonctionnement de l’association (administration, frais, communication, etc)
– 2. Afin d’inciter les prestataires à jouer le jeu de l’économie circulaire et de les réinjecter dans le réseau local.

Je veux que mes clients puissent me régler en Gwadas :

Vous être entrepreneur et vous voulez rejoindre le Gwada, être contacté par l’association, ou que nous venions vous rencontrer, rdv sur la page « Adhérer et participer »

Je suis un(e) particulier(e)

By | Gwada MLCE | No Comments

Comment ça marche ?
Pour l’instant nous sommes à la phase de structuration du réseau, chaque personne motivé par les valeurs de Gwada MLCE est invitée à adhérer à l’association et ceci pour plusieurs raisons :

1- Plus on est nombreux dans l’association, plus les collectivités nous écouterons pour : soit nous aider financièrement, soit accepter elles aussi d’utiliser le gwada. C’est notre nombre qui fait notre force.

2- Vous pouvez devenir bénévole au sein de l’association et apporter votre pierre à l’édifice de la monnaie locale. L’association Gwada MLCE a besoin de tout le monde et chacun peut être ambassadeur des valeurs.

3- Vous pouvez être informé des rencontres et animations autour de la monnaie locale, comme des soirées de projection débat avec des films sur les monnaies locales. En adhérant, vous êtes ainsi répertorié et nous pouvons vous communiquer les lieux et dates des rendez-vous

Comment faire pour nous rejoindre ?

J’adhère à l’association :

L’adhésion est valable 1 an, le montant est libre (minimum 2€ pour les sympathisants)

Quand la monnaie sera mise en place cela fonctionnera ainsi :

1> J’échange des euros contre des Gwadas dans un bureau de change

1 Gwada valant 1 euro, je peux changer 20 € en 20 Gwadas par exemple que je pourrai dépenser chez les professionnels du réseau. Je peux ainsi convertir mon «budget local» mensuel et participer à l’économie circulaire de ma région.

2> Je regarde l’annuaire des prestataires pour dépenser mes gwadas

Il est actualisé chaque mois. Il répertorie les producteurs, commerçants et autres professionnels qui acceptent les paiements en Gwadas. Ils sont signalés par un autocollant sur leur vitrine.

– J’encourage les circuits courts
– Je favorise l’économie locale
– Je contribue au développement de mon territoire dans une démarche citoyenne et éco-responsable !

Adhérer et participer

By | Gwada MLCE | No Comments

– Je suis un(e) professionnel(le) :
Je veux que mon entreprise puisse accepter les gwadas dans ses moyens de paiement,
je contacte l’association pour prendre rdv : par téléphone au 06 90 68 02 88 ou par e-mail avec le formulaire de contact

Vous pouvez vous inscrire en remplissant le formulaire d’adhésion.

Si vous êtes professionnel adhérent et que vous voulez renouveler votre adhésion, merci de faire parvenir votre chèque à :
Gwada MLCE, 322 Impasse Delair 97180 Sainte-Anne, ou par virement bancaire

– Je suis une association non commerciale, à but non lucratif :

Je veux que mon association puisse accepter les gwadas dans ses moyens de paiement,
je contacte l’association pour prendre rdv : 06 90 68 02 88 ou par e-mail avec le formulaire de contact

Vous pouvez vous inscrire en remplissant le formulaire d’adhésion.

Si vous êtes une association non commerciale, à but non lucratif, adhérente et que vous voulez renouveler votre adhésion, merci de faire parvenir votre chèque à :
Gwada MLCE, 322 Impasse Delair 97180 Sainte-Anne, ou par virement bancaire

– Je suis un(e) particulier(e) :

L’adhésion est valable 1 an, de juillet à juillet, et le montant est libre (minimum 5€ pour les particuliers)
Je veux soutenir l’association en adhérant

Vous pouvez vous inscrire en remplissant le formulaire d’adhésion.

– Je suis adhérent(e) et je veux changer mes euros en Gwadas :
Je me rends dans un comptoir de change avec ma carte d’adhérent(e) :

– Je veux soutenir l’association en faisant un don :
j’envoie un chèque à l’ordre de Gwada MLCE à cette adresse : Gwada MLCE, 322 Impasse Delair 97180 Sainte-Anne

– Je participer à un groupe de travail :
Je vais sur la page « Groupes de travail » et je contacte le ou la référente pour être informé(e) de la prochaine réunion.

L’artisanat fait sa révolution numérique

By | Gwada MLCE | No Comments
Alors que, mercredi soir, à Bordeaux, Jean-Pierre Gros, le président de la Chambre des métiers et de l’artisanat de Nouvelle-Aquitaine n’échappait pas à la traditionnelle cérémonie des vœux, il a évoqué avec nous le gros dossier de ces prochaines années pour l’artisanat : le virage numérique. Un virage que les acteurs de l’économie de proximité ne doivent pas rater.

Publiée en novembre dernier, une enquête de l’institut BVA montre que les artisans bénéficient d’une bonne image auprès des Français. « Les artisans sont perçus comme dépositaires d’un savoir-faire (94 %), travailleurs (93 %) et compétents (91 %). Et l’artisanat est perçu comme le moyen d’avoir une consommation responsable (76 %), donnant l’occasion de consommer des produits locaux (86 %) et respectueux de l’environnement (62 %) ». Pourtant comme tous les autres métiers, ceux de l’artisanat doivent faire face à la mutation numérique, laquelle sera accompagnée par la Chambre régionale des métiers de l’artisanat de Nouvelle-Aquitaine et son président, le Limousin Jean-Pierre Gros.

La mutation, la transition numérique, est l’un des principaux enjeux de ces prochaines années…

« Les nouveaux modes de consommation, l’ubérisation, la digitalisation, l’économie du partage et la consommation durable bousculent nos organisations et réinterrogent le modèle économique de nos entreprises artisanales. Si l’on imagine encore que des métiers échapperont à cette dimension numérique, on se trompe. Ceux qui ne s’adapteront pas, ceux qui ne se prépareront pas, vont disparaître. Dans l’artisanat, comme ailleurs, la finalité, c’est de servir les clients, des clients qui changent leur façon de consommer. »

En quoi nos boulangers, bouchers ou encore coiffeurs sont touchés par la transition numérique ?

« Lorsqu’un client va chez son boulanger, il achète sa baguette, ses viennoiseries, sur place ; l’artisan n’a donc, a priori, pas besoin de communiquer. Pourtant, de plus en plus, les clients veulent commander de façon digitale, depuis chez eux et à n’importe quelle heure du jour ou de la nuit. Il faut donc trouver un moyen de répondre à ces attentes. De plus, le boulanger, lui-même, peut vouloir programmer et lancer sa fabrication depuis sa tablette. Il est donc important pour nous de l’accompagner. Quant au coiffeur, s’il attend que les clients passent la porte de son salon pour prendre un rendez-vous qu’il notera soigneusement avec son stylo dans son agenda papier, ça ne marchera pas alors qu’il est désormais possible de prendre un rendez-vous en ligne. »

La filière boucherie a déjà bien travaillé dans ce domaine…

« Oui, les bouchers se sont rapprochés du laboratoire XLim à Limoges. Via entre autre l’imagerie laser, il sera possible de tracer la viande et d’en connaître la qualité. Le numérique et la science vont donc aussi toucher ces métiers-là et permettre de répondre aux nouvelles attentes de consommateurs. »

« Ceux qui ne s’adapteront pas au numérique, ceux qui ne s’y prépareront pas, vont disparaître »

Quel sera le rôle de la Chambre régionale des métiers et de l’artisanat de la Nouvelle-Aquitaine ?

« Si l’on veut conserver et augmenter le nombre d’entreprises en Nouvelle-Aquitaine (voir ci-contre), il faut les aider à répondre à toutes ces problématiques de conversion numérique. On ne peut pas laisser seuls les artisans, on doit leur proposer un accompagnement numérique, c’est indispensable. Les jeunes s’adapteront, c’est sûr, mais il n’y a pas que des jeunes qui s’installent et tout le monde doit s’adapter. Le réseau aussi doit se mettre en ordre de bataille car notre rôle est de les y aider. Le projet de mandature est guidé par trois priorités d’action : premièrement, garantir un haut niveau de service à tous les artisans de la région ; deuxièmement, porter une offre de formation innovante pour répondre aux besoins des entreprises et des territoires, et enfin, renforcer la performance des chambres départementales grâce à la mutualisation des fonctions supports.
La transformation numérique des entreprises, des organisations et la montée en compétences de notre réseau sont le socle de la réussite du projet. »

À noter que la Chambre régionale des métiers et de l’artisanat s’est fixée 2021 pour mener à bien son projet et au passage faire en sorte que l’image des artisans 2.0 soit aussi bonne que celle véhiculée jusqu’à présent.

Ce qui a changé pour les artisans le 1er janvier 2018

Au 1er janvier 2018, de nombreuses évolutions législatives et réglementaires ont impacté les TPE et PME.

« La première cuvée 2018 est particulièrement dense en raison notamment du premier budget du quinquennat d’Emmanuel Macron », souligne Jean-Pierre Gros, président de la Chambre régionale des métiers et de l’artisanat de la Nouvelle-Aquitaine. Voici quelques-unes des nouveautés…

Micro-entrepreneur. À compter de 2018, les plafonds de chiffres d’affaires pour accéder au régime de la micro-entreprise sont doublés, soit 170.000 € pour les entreprises dont l’activité principale est la vente de marchandises, objets, de denrées à emporter ou à consommer sur place ou la prestation d’hébergement (gîtes, hôtels…) et de 70.000 € pour les prestations de service. Le seuil d’exonération de la TVA, lui, reste le même.

Logiciel de caisse. Les commerçants doivent désormais se doter d’un logiciel de caisse certifié et sécurisé afin de lutter contre la dissimulation de recettes et la fraude à la TVA.

Cotisations sociales et CSG. La suppression des cotisations salariales d’assurance chômage et d’assurance-maladie, en contrepartie d’une augmentation de la CSG d’1,7 point, entre en vigueur. Cette suppression des cotisations sociales se fera en deux temps : deux-tiers au 1er janvier et le dernier tiers au 1er octobre.

RSI. À compter du 1er janvier, le régime social des indépendants est supprimé et la protection sociale des travailleurs indépendants est confiée au régime général (qui couvre l’essentiel des Français) pour la prise en charge des risques maladie, vieillesse et invalidité-décès et le prélèvement de leurs cotisations. Cette réforme n’affecte ni les modalités de calcul de cotisations, ni le versement des prestations. Elle s’échelonnera sur une période de deux ans.

CPA. Le compte personnel d’activité (CPA) s’ouvre aux artisans en 2018 ; il nécessite une inscription en ligne avec le numéro de sécurité sociale. Comme les salariés du privé qui en bénéficient depuis 2015, les travailleurs indépendants verront notamment leur compte personnel de formation (CPF) abondé de 24 heures par année d’activité jusqu’à 120 heures de crédit formation, puis 12 heures par an dans la limite de 150 heures.

Payer mon artisan en monnaie locale, c’est bientôt possible !

By | Gwada MLCE | No Comments

Avez-vous déjà pensé à rémunérer un artisan en Gwadas, que ce soit votre plombier, un menuisier, ou encore un maçon ?

Eh bien c’est pourtant simple et source d’économies grâce aux bons plans qu’ils proposent. Cela permet d’avoir une relation différente et une source de confiance entre vous et votre artisan, mais c’est surtout un geste pour l’économie locale et une assurance que vos Gwadas seront réutilisées intelligemment par cet artisan directement dans la région.

C’est surtout un bon moyen de partager des valeurs communes !

Si vous avez envie de profiter de réductions exclusives, de contribuer à l’économie locale, ou tout simplement de faire appel à un professionnel partageant les mêmes valeurs que vous, n’hésitez plus, nous vous allons faire un petit récapitulatif des artisans près de chez vous.

Bientôt grâce à Gwada MLCE, il sera possible d’utiliser la monnaie locale dans toute la région Guadelooupe. Nous commencerons par une phase de test sur le territoire de la CARL, car c’est la ou la majorité de nos adhérents résident pour l’instant. Mais si vous êtes entourés d’un collectif de personnes fortement impliquées par le développement de la monnaie locale, nous sommes avec vous pour que l’association puisse étendre le plus rapidement possible la monnaie locale Le Gwada à l’ensemble de la Région Guadeloupe.

Envoyez nous un email avec le formulaire de contact, nous serons heureux de discuter avec vous et de vous fournir un ensemble de documents, visuels, conseils pour passer le mot dans votre quartier ou votre ville.